Version imprimable

Current Size: 100%

Jublains, cité gallo-romaine

Voyagez à l’époque gallo-romaine !

Ancienne capitale antique (chef lieu de la cité des Diablinthes qui s’étendait sur les deux tiers de la Mayenne ainsi que le sud de l’Orne) et ville de Noviodunum ("Ville neuve"), aujourd'hui Jublains est un site unique dans l’Ouest de la France.

En accès libre, le parcours comprend la visite du théâtre, des thermes, du chantier de fouille (la Domus) et du temple.

Le musée  labellisé Tourisme et Handicap, donne accès à la forteresse → la page du musée.


Parcours antique de Jublains

cl. G. Leroux © Conseil départemental de la Mayenne

Pour une meilleure compréhension de l'histoire au temps des gaullois et gallo-romains, des stations informatives jalonnent le parcours.

À travers le musée et le parcours antique, partez à la découverte de cette ville et des changements qu'elle a subi jusqu'au 5 ème siècle, lorsqu'elle a perdu son statut de chef-lieu. 

Imaginez ce que devait être la ville de Noviodonum.

  • Le Temple (sortie de bourg direction Mayenne) :

Situé aux portes de la ville, ce temple en pierre était le sanctuaire de la Cité des Diablintes.

Il fut construit vers 66-68 après J.-C et achevé dans les années 120. Le Temple abritait au sein d'une pièce conçue à cet effet (La Cella), une statue de la déesse-mère qui était vénérée à Noviodunum, et dont des fragments (notamment la tête) sont exposés au Musée.

 

  • Les Thermes (sous l'église) :

Les thermes ont été construits vers la fin du 1er siècle. Ils ont été transformés en lieu de culte vers le 5ème siècle au moment de la christianisation. En 1877 lors de la reconstruction totale de l’église, des maçonneries gallo-romaines ont été détruites sur plusieurs mètres de hauteur. Bien heureusement, les parties basses ont été préservées.

Un dispositif audio, vous explique le fonctionnement et l'histoire des thermes de Jublains.

 

Ne soyez pas surpris par la présence de sarcophages, ils appartiennent au cimetière du haut moyen âge (6ème-10ème siècle) qui s’étendait au pied de l’église primitive !

 

  • Le Théâtre (après l'église, direction Évron) :

Le théâtre a été offert à la cité par Orgétorix, un notable de la ville. Une inscription, exposée au musée, est la preuve de ce cadeau offert par Orgétorix.

Le théâtre d'Orgétorix était presque circulaire. Au 2ème siècle, le monument est agrandi et modifié, en réponse à des besoins nouveaux. Il devient demi-circulaire et la scène (orchestra), entourée de pieux, est bien plus vaste que celle du 1er siècle.


Venez enprunter les vomitoires (couloirs) et rejoindre la cavea (gradins) du Théâtre antique !

 

  • La Forteresse (accès par le musée) :

La forteresse gallo-romaine est le monument le plus vaste de Jublains (37 m par 34 m). Il comporte deux thermes, il est le mieux conservé et, celui qui pose le plus de problèmes d’interprétation.

La Forteresse n’a pas été construite en une seule fois :

  1. Le bâtiment central a été construit vers 200 après J.-C. et servait sûrement d'entrepôt.
  2. Un rempart en terre a été mis en place vers 290 après J.-C. dans un contexte d'inquiétudes des populations face aux rumeurs d’invasions.
  3. Une muraille périphérique a été créée vers 295 après J.-C ; peut-être dans un objectif de transformation du site en une véritable forteresse militaire. Cependant, cette muraille n'a pas été achevée.

La forteresse fut désertée au 4ème siècle, tandis que la cité s’enfonçait dans le déclin.

 

Retrouvez toutes les infos nécéssaires sur le parcours, dans la brochure ;  →      Guide du parcours antique

Sur le site http://www.museedejublains.fr/

 

Ou renseignez-vous directement auprès du musée :

13 rue de la Libération

53160 JUBLAINS

Tél. : 02 43 58 13 20   Fax :02 43 04 19 52

museedejublains@lamayenne.fr

 

Logo Haute MayenneLe Pays de Mayenne fait partie intégrante du Pays d’art et d’histoire Coëvrons- Mayenne associant le Conseil général de la Mayenne, les Communautés de Communes du Pays de Mayenne et des Coëvrons (la 3C). Ce label national, obtenu en octobre 2005, est décerné aux collectivités qui étudient, valorisent et animent leur patrimoine local.

  • Français
  • English